Les JOSIANES

La compagnie

L’Association JOSIANES est nĂ©e au printemps 2020, lorsque le cirque croise mon chemin. Après 25 ans de ma vie dĂ©diĂ©s Ă  la danse, la fusion de cet univers avec le mien m’apparait comme une Ă©vidence, comme quelque chose que j’attendais depuis longtemps.
Le grain de folie clownesque, la philosophie de l’audace, le goĂ»t du risque, je ressens profondĂ©ment le besoin d’explorer de nouvelles facettes du mouvement et de l’âme humaine. S’ajoute Ă  cela mon engagement dans la cause fĂ©ministe et l’envie brĂ»lante de faire de mon art un moyen de rĂ©sistance. HĂ©ritière moi-mĂŞme d’une famille de rĂ©sistants, il me paraĂ®t nĂ©cessaire aujourd’hui de me questionner sur ce sujet, de mettre en lumière les luttes passĂ©es et leurs impacts sur le monde actuel.
J’ai rĂ©uni alors autour de moi des femmes artistes, venues chacune d’un pays diffĂ©rent, mais animĂ©es par le mĂŞme dĂ©sir, celui d’utiliser l’art pour faire entendre leurs voix. IntrĂ©pides et drĂ´les, elles se battent pour leurs idĂ©es, osent affirmer leurs caractères, des femmes aussi attachantes que talentueuses !

Elles, ce sont « Les JOSIANES ».

Julia Spiesser

© Mickael-A.-Bandassak
© Mickael-A.-Bandassak

La Troupe

Julia Spiesser
© Charlie Mach

Julia Spiesser

Danseuse, chorégraphe, chanteuse.

NĂ©e dans une famille d’artistes, elle baigne dans l’art et la crĂ©ativitĂ© depuis sa naissance. Pour elle, la danse n’est pas un choix, c’est une Ă©vidence ! AssoiffĂ©e d’apprentissage et ultra-curieuse, elle explore tous les styles et se forme aussi bien Ă  la technique classique qu’à celle du hip-hop, en passant par le chant, entre Paris, Londres et Los Angeles.
Électron libre, un peu rebelle, engagée, Julia aime créer des univers, raconter des histoires de vie, transmettre au public des émotions fortes et lui faire vivre des moments de pure magie, grâce au mouvement.
Son ADN chorégraphique est à son image, hybride, intense, mais toujours avec une pointe d’humour. Julia est reconnue depuis plus de 15 ans pour son style hors normes, ses qualités humaines et pédagogiques.
Elle danse pour de nombreux projets, tous horizons confondus, de la télévision au théâtre underground. Elle chorégraphie de nombreuses tournées d’artistes, ainsi que de nombreux divertissements.
En 2015, elle crĂ©e le freaky art show, un cabaret caritatif qu’elle prĂ©sente et qui rĂ©unit des artistes de tous styles (danse, cirque, chant, slam…) Les 8 Ă©ditions, au palais des glaces Ă  Paris, ont fait salle comble. Elle est aussi la chanteuse Lead du groupe de rock Messy Mondays.
Toujours en quête de nouveaux challenges, elle cherche constamment à se réinventer, ce qui la poussera en 2020 à créer sa compagnie, qui mêle cirque, danse et danse verticale.

Una Bennett
©Les Josianes

Una Bennett

Corde lisse

Una fait du cirque depuis qu’elle est haute comme trois pommes.
PrĂ©sentant des spectacles de rue avec son frère dans les festivals locaux Ă  Seattle oĂą elle est nĂ©e. Ă€ dix ans, Una Ă©tait tombĂ©e amoureuse des aĂ©riens, cet amour l’a conduite Ă  passer sept ans de formation dans les airs Ă  Versatile Arts Ă  Seattle. Ensuite, elle a Ă©tĂ© acceptĂ©e Ă  l’École nationale de cirque de MontrĂ©al oĂą elle s’est spĂ©cialisĂ©e en corde lisse avec, comme mineur hula hoop. Depuis, elle a jouĂ© avec Cirque Monti, Cirque Eloize et le Cirque Bouffon. Una aime crĂ©er de nouvelles choses, que ce soit des formes sur sa corde, ou une nouvelle coiffure ! Elle adore le processus de crĂ©ation, et apprĂ©cie surtout le moment de questionnement : “qu’est-ce qui se passerait si?”, Ă  chaque Ă©tape du cheminement, comme par exemple «et si je mets mon pied dans cette boucle et puis je laisse aller ? » Ce sont les explorations qui maintiennent son travail dans un Ă©tat constant de fluiditĂ©.

Betty Mansion
©Les Josianes

Betty Mansion

Danseuse

Betty Mansion est une danseuse chorégraphe belge reconnue par son style atypique mélangeant plusieurs disciplines. Après avoir été formée en Hip-Hop en Belgique, elle a ensuite étudié à Paris pour se nourrir des influences jazz, classiques, contemporaines et comédies musicales. Elle s’est fait reconnaitre par son originalité, ce qui lui a permis très jeune de chorégraphier pour des artistes, plateaux TV, publicités, etc.…
Après quelques années, elle a décidé de revenir en Belgique afin de se recentrer sur ses propres recherches artistiques et pour créer sa compagnie “Play Me A Dance”. Suite à un premier succès avec son work in progress “Khsara” avec lequel elle a joué pendant 1 an, Betty se consacre aujourd’hui à sa compagnie afin d’approfondir “le mouvement” tout en continuant en parallèle à chorégraphier pour les projets qu’elle affectionne. Elle enseigne également dans plusieurs écoles et est appelée pour donner stages / ateliers intensifs.

Maria Del Mar Reyes
©LesJosianes

Maria Del Mar Reyes

Equilibriste  (en alternance avec Rachel Salzman)

Artiste de cirque, Ă©quilibriste. NĂ©e en Espagne, elle se forme Ă  l’Ă©cole de cirque Carampa (Madrid) puis Ă  l’École nationale de cirque de MontrĂ©al (Canada). En 2016 elle intègre la compagnie Les 7 doigts de la main pour la crĂ©ation du spectacle « RĂ©versible »; plus de 300 spectacles et trois ans de tournĂ©e internationale suivront Ă  la crĂ©ation. En 2019 elle cofonde la compagnie Si seulement dont elle fait la mise en scène et l’interprĂ©tation de « Ven », la première pièce de la compagnie. « Ven » reçoit le Prix du Public 2019 au Festival international des nouvelles formes de langages scĂ©niques d’Avila en Espagne.

Rachel Salzman
©SergioVeranesStudio

Rachel Salzman

Danse et roue Cyr  (en alternance avec Maria Del Mar Reyes)

NĂ©e et Ă©levĂ©e Ă  New York City, Rachel a grandi en faisant de la danse, mais a toujours rĂŞvĂ© du cirque. En 2012, Rachel dĂ©couvre la roue cyr – la fusion parfaite de la danse et de l’acrobatie- Ă  l’École nationale de cirque de MontrĂ©al (ENC). Après ses Ă©tudes, elle a fait la crĂ©ation et tournĂ©e du spectacle « Luzia » de Cirque du Soleil de 2015 Ă  2017 avant de rejoindre ses porteurs de l’ENC, Ronan et Dorian, en France. Depuis, Rachel a participĂ© Ă  trois spectacles avec la compagnie PuĂ©ril PĂ©ril – « L’Autre » , « Mississippi » et « Kontact », qui sortira en 2024.
Elle a également travaillé avec d’autres compagnies comme Cirque Eloize, Les Nouveaux Nez & Cie, et Cie Dynamo. Et maintenant… les Josianes ! Elle développe aussi « Kerleva », une résidence artistique/écolieu à côté de Roanne, dans lequel elle peut exprimer ses passions pour l’écologie et l’art.

Baptiste Couderc
©LesJosianes

Baptiste Couderc

Conception et construction de la scénographie, régie générale

Ayant grandi dans deux univers urbains bien différents (Dreux puis La Rochelle), Baptiste troqua sa vie citadine contre une corde tendue aux cimes des arbres. La conception et la construction d’hébergement insolites l’amenant à des contraintes nouvelles, il réalise des structures flottantes sur l’eau ou perchées dans les arbres, composant entre lacs et forêts.
Développant dans le même temps une passion pour la montagne et la verticalité, il approfondit ses techniques liées à la corde en devenant cordiste. Puis le monde du spectacle frappa à sa porte lorsqu’il se mit à vivre au sein d’un collectif essentiellement composé de circassiens. Montage de chapiteaux, création de décor, échanges avec artistes et techniciens. Animé par la curiosité et l’échange des connaissances, c’est sûrement dans le monde du spectacle vivant que toutes ses passions peuvent s’épanouir.

Julie_duverneuil
©LesJosianes

Julie Duverneuil

DĂ©coratrice accessoiriste

Sensible aux arts depuis toujours, Julie fait des Ă©tudes d’arts appliquĂ©s Ă  Bordeaux, sa ville natale. Elle fait ensuite une Ă©cole d’animation 3D oĂą elle apprend Ă  fabriquer des films de A Ă  Z.
Elle travaille alors huit ans sur des sĂ©ries et des films dans un studio d’animation toulousain et aiguise son Ĺ“il Ă  l’esthĂ©tique d’une image. En parallèle, elle fait du graphisme (affiches de cirque, logos, communication visuelle) et se perfectionne en peinture, menuiserie et soudure. Sentant un intĂ©rĂŞt grandissant pour les travaux manuels, elle dĂ©cide de se reconvertir et a la chance d’intĂ©grer une compagnie de cirque en tant qu’accessoiriste. C’est la rĂ©vĂ©lation ! De la couture Ă  la peinture, de la recherche d’objets insolites Ă  leurs customisations, elle s’initie Ă  de nombreuses techniques nouvelles. Elle se perfectionne en intĂ©grant une formation d’accessoiriste Ă  Paris, Conquise par le monde de l’art vivant, de ses diversitĂ©s et de ses dĂ©fis, elle s’Ă©panouit en crĂ©ant des ambiances, des univers, qui mettent en valeur un scĂ©nario.